Simulateurs – Impôt sur le revenu

Simulation d'impôt sur le revenu 2023

Calculez votre impôt sur le revenu en quelques clics et découvrez comment le réduire

Calcul d'impôt en ligne : comment ça marche ?

Dans notre outil de gestion de patrimoine en ligne Grisbee, vous pouvez calculer votre futur impôt sur le revenu et ainsi prendre les meilleures décisions pour le réduire.

Chaque année, les dons ou les investissements que vous souhaitez réaliser doivent être mis en place avant le 31 décembre afin de réduire votre impôt payé l’année suivante.

Il est donc indispensable d’estimer votre impôt avant la fin de l’année, afin de calculer votre marge de manœuvre fiscale.

Tout savoir sur la simulation de l'impôt sur le revenu

Notre simulateur prend en compte l’essentiel des données nécessaires pour calculer votre imposition prévisionnelle pour l’année à venir : votre situation familiale, vos revenus imposables, ainsi que les réductions et crédits d’impôt que vous avez obtenus.

A des fins de simplification, les cas particuliers ne sont pas tous pris en compte. Mais vous pouvez ajuster le calcul de votre impôt si besoin.

En fonction de votre situation personnelle et familiale, l’outil calcul le nombre de parts fiscales dont vous bénéficiez.

Cela permet de calculer le quotient familial et son éventuel plafonnement.

calcul nombre parts impot

Tous les types de rémunérations sont pris en compte dans votre calcul d’impôt :

  • Traitements, salaires et pensions retraite, avec abattement de 10% ou déduction des frais réels ;
  • Revenus professionnels : Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), Bénéfices Non Commerciaux (BNC), Bénéfices Agricoles (BA),  avec les régimes réels ou micro ;
  • Revenus mobiliers, soumis au prélèvement libératoire, à la flat tax ou au barème progressif de l’impôt sur le revenu ;
  • Revenus fonciers ou immobiliers, avec le régime micro-foncier ou réel).

simulation impot revenus

L’outil vous permet par ailleurs de renseigner les principales économies d’impôt dont vous bénéficiez éventuellement :

  • Charges déductibles : garde d’enfant à l’extérieur, frais de scolarité, emploi à domicile…
  • Dons en faveur d’associations ;
  • Investissements défiscalisants : Plan d’Epargne Retraite, Pinel, Girardin Industriel, SOFICA…

calcul impot reductions et credits

Une fois vos éléments renseignés, l’outil vous restitue le montant de votre impôt sur le revenu.

Vous retrouvez sur la page votre avis d’impôt simplifié.

Nous avons séparé dans la présentation les revenus soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu et les revenus imposables à des taux forfaitaires (flat tax ou prélèvements libératoires sur l’assurance-vie par exemple).

Pour les revenus soumis au barème sont indiqués :

  • Vos revenus imposables soumis au barème ;
  • Votre revenu brut global après abattements (frais de 10%, régimes micro-foncier, régimes micro-BIC ou micro-BNC…) ;
  • Votre impôt sur les revenus soumis au barème ;
  • Les réductions et crédits d’impôt obtenus ;
  • Votre impôt sur le revenu net.

L’impôt proportionnel, calculé sur les revenus imposables soumis au taux forfaitaire (revenus des produits financiers) est ensuite indiqué. 

Enfin, notre simulateur d’impôt calcule les prélèvements sociaux de 17,2% calculés sur vos revenus immobiliers ou mobiliers.

presentation calcul impot - avis impot

En France, vous le savez, les impôts peuvent être très élevés. Découvrez dans notre outil votre revenu disponible après impôt et la pression fiscale que vous subissez :

calcul pression fiscale

L’outil vous présente aussi les économies d’impôt obtenues :

  • Economies réalisées grâce aux charges et investissements déductibles de vos revenus ;
  • Réductions d’impôt sur le revenu :
  • Crédits d’impôt.

calcul impot - reductions et credits obtenus

Notre simulateur d’impôt calcule votre tranche marginale d’imposition.

Plus intéressant, il situe vos revenus par rapport à cette TMI, après application du quotient familial. Ainsi, vous savez quelle part de vos revenus est soumise à chacune des tranches d’impôt de 11%, 30%, 41% ou encore 45%.

Vous pouvez ainsi vous projeter et identifier si vous risquez de passer dans la tranche supérieure ou au contraire si vous avez une marge de manoeuvre pour passer dans la tranche inférieure grâce à des charges ou investissements déductibles de vos revenus.

Si vous souhaitez découvrir comment baisser vos revenus imposables, n’hésitez pas à découvrir notre simulateur de défiscalisation.

calcul TMI impot sur le revenu

Enfin, l’outil restitue votre utilisation du plafond des niches fiscales.

Le plafonnement le plus connu est le plafond global des niches fiscales de 10 000 euros. Ce plafond limite à 10 000 euros l’ensemble des réductions d’impôts ou des crédits d’impôt obtenus grâce aux dispositifs tels que les groupements forestiers, l’investissement dans les entreprises (FCPI, FIP), la loi Pinel ou encore l’emploi à domicile.

Ce qui est moins connu, c’est que ce plafond est porté à 18 000 euros pour les investissements en Girardin ou dans des SOFICA.

Grâce à notre outil, vous allez découvrir votre situation et votre marge de manoeuvre fiscale.

Pour aller plus loin, vous pouvez découvrir des niches fiscales adaptées à votre situation avec notre simulateur de défiscalisation.

calcul plafond niches fiscales impot

Télécharger notre guide sur le thème de la défiscalisation

En complément de votre simulation, si vous souhaitez tout savoir sur la fiscalité de vos revenus et les possibilités qui s’offrent à vous pour réduire le montant de votre impôt , téléchargez notre guide de 15 pages.

A la lecture de ce guide pédagogique, vous découvrirez :

  • le principe des niches fiscales ;
  • 8 solutions efficaces pour réduire votre impôt ;
  • les principales possibilités, en fonction de votre situation et de votre profil.

Besoin de conseils pour votre impôt sur le revenu ?

Prendre rendez-vous

Etre rappelé

01 39 43 32 61

Appelez-nous du lundi au vendredi, de 9h à 19h (appel non surtaxé)

Nos conseillers sont à votre disposition pour toutes vos questions financières

Nous vous accueillons au 3 rue Pétigny à Versailles (78000)

Foire aux questions sur la défiscalisation en 2023

L’impôt sur le revenu est un impôt progressif. Vos revenus nets imposables, après abattements éventuels, sont soumis à des tranches d’impôt successives, de 11% à 45%. Plus vos revenus sont élevés, plus l’imposition est lourde.

Ces tranches d’imposition sont revalorisées annuellement par l’administration fiscale, en fonction de l’inflation, avec la célèbre loi de finances.

Ainsi, elles ont été revalorisées de 5,4% fin 2022, ce qui fait mécaniquement baisser votre impôt sur vos revenus de 2022 par rapport à l’impôt sur vos revenus de 2021, si vos revenus n’ont pas augmenté entre les deux années.

Attention : tous les revenus ne sont pas soumis à cette imposition progressive. Ainsi, les revenus des produits d’épargne sont généralement soumis à la fameuse flat tax de 30% (dont 17,2% de prélèvements sociaux). On ne parle pas ici d’un impôt progressif mais d’un impôt proportionnel.

L’objectif du quotient familial est de proportionner l’impôt dû en fonction des charges induites par des personnes à charge : il s’agit bien entendu des enfants à charge, mais il peut aussi s’agir de personnes âgées par exemple.

Le quotient est calculé grâce au nombre de parts fiscales du foyer. Ainsi, un couple marié avec 2 enfants a droit à 3 parts fiscales (une demi-part supplémentaire par enfant à charge pour les 2 premiers enfants).

Les tranches d’imposition sont prévues pour 1 part fiscale.

Pour calculer son impôt, un foyer qui dispose de 4 parts fiscales divise ses revenus imposables par 4 et soumet le résultat obtenu au barème de l’impôt. Après avoir calculé l’impôt dû pour chaque part fiscale, le foyer multiplie celui-ci par 4 pour calculer le montant d’impôt total.

Prenons un exemple : un couple marié avec 3 enfants, disposant de 4 parts fiscales, a des revenus nets imposables de 80 000 euros. Pour chaque part, son revenu imposable est donc de 20 000 euros. Ce montant est soumis au barème de l’impôt sur le revenu :

  • Tranche de revenu jusqu’à 10 777  euros imposée à 0 %, soit 0 euro ;
  • Tranche de revenu de 10 778 euros à 27 478 euros, imposée à 11 %, soit 9 222 euros x 11 % = 1 014,42 euros.

Le couple doit ainsi payer un impôt de 1 014,42 euros par part fiscale et donc un impôt total de 4 057,68 euros.

Attention, cet avantage fiscal est plafonné. Le montant de la réduction d’impôt liée à l’application du quotient familial est en effet limité.

Avant la mise en place du prélèvement à la source, les revenus d’une année N étaient payé en année N+1, après la déclaration de revenus.

Avec le prélèvement à la source, ces revenus sont directement imposés tout au long de l’année où ils sont perçus.

Cependant, le montant payé ne correspond pas toujours au montant réellement du pour plusieurs raisons :

  • le taux du prélèvement à la source est calculé à partir de la déclaration d’impôt précédente ;
  • Il n’intègre pas les réductions et crédits d’impôt obtenus au cours de l’année.

Dans ce contexte, le calcul de l’impôt est ajusté au moment de la déclaration des revenus, toujours réalisée en N+1.

Donc, au cours de l’année N, il est indispensable d’estimer l’impôt réellement dû et de mettre en place si besoin une stratégie de réduction d’impôt avant la fin de l’année.