Les meilleures solutions pour défiscaliser

Réduisez dès à présent votre imposition

defiscaliser

 Vous cherchez des solutions pour réduire votre impôt sur le revenu ?

Nombreuses sont les opportunités et niches fiscales à la portée des particuliers, leur permettant ainsi de réduire leur imposition.

Découvrez dès maintenant comment défiscaliser tout en préparant votre retraite, en investissant dans les PME ou entreprises innovantes, dans l’audiovisuel ou encore dans l’immobilier.

Concernant le calendrier, soyez vigilant(e) ! Vous avez jusqu’au 31 décembre de chaque année pour réduire votre impôt à payer de l’année en cours. A titre d’exemple, vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour réduire votre impôt à payer sur vos revenus de 2020. Le montant des réductions d’impôt obtenues vous sera remboursé par l’Etat en 2021. 

Attention : les niches fiscales sont mises en place par l’Etat pour soutenir l’activité de notre pays. En contrepartie de la réduction d’impôt obtenue, votre investissement est bloqué pendant plusieurs années et présente un risque de perte en capital. Avant de vous engager, il est donc nécessaire de vérifier que les investissements prévus sont cohérents par rapport à votre situation personnelle et patrimoniale ainsi que vos projets.

8 solutions pour réduire son impôt sur le revenu

Investir dans les DOM-COM avec la loi Girardin

Commençons par le dispositif le plus surprenant… et le plus efficace pour réduire votre impôt.

Le Girardin permet de soutenir le développement économique des départements et collectivités d’Outre-Mer. Il consiste à financer l’investissement dans des matériels industriels neufs (Girardin Industriel) ou dans des logements sociaux (Girardin Social).

Ce dispositif permet de profiter l’année suivante d’une réduction d’impôt allant de 110 à 116% du montant investi ! Concrètement, si vous investissez 10.000€ en 2020, vous récupérez entre 11.000€ et 11.600€ en 2021 ! En revanche, les fonds investis ne seront pas récupérés : il s’agit en effet d’un investissement “one shot” qui permet d’obtenir une rentabilité de 10 à 16% en quelques mois.

Bon à savoir : le Girardin échappe au plafond des niches fiscales de 10.000€. Les produits de défiscalisation Outre-Mer sont en effet soumis à un plafond spécifique de 18.000€. Mieux encore, le montant à retenir dans ce plafond va de 30% (Girardin Social) à 44% (Girardin Industriel) du montant investi. Pour un Girardin Social, la réduction d’impôt peut ainsi atteindre jusqu’à 60.000€ !

La niche fiscale demandant l'effort financier le moins important pour réduire son impôt

Cet investissement n'a pas d'objectif patrimonial en tant que tel (investissement "one shot")

Investir dans la forêt avec le GFF

Devenez écologiquement responsable en investissant dans la forêt tout en réduisant vos impôts !

Pour investir en forêt, vous pouvez investir en direct ou plus simplement acquérir des parts de Groupement Foncier Forestier (GFF), à partir de quelques milliers d’euros.

Cette niche fiscale vous permet de réduire votre impôt sur le revenu de 18% du montant investi. Cet avantage est cependant plafonné à 9.000€ pour un célibataire et à 18.000€ pour un couple (soit 50.000€ d’investissement maximum pour célibataire et 100.0000€ pour un couple).

Net de frais de gestion, le rendement distribué aux investisseurs est de l’ordre de 1,5% par an. En incluant la variation des parts, la performance globale des Groupements Fonciers Forestiers a été sur les 10 dernières années de l’ordre de 4% par an.

Participer au développement de nos forêts françaises

Des rendements relativement peu élevés

Préparer sa retraite avec le PER

En complément de votre couverture retraite obligatoire, vous pouvez souscrire à un Plan d’Épargne Retraite (PER) qui vous permettra, lors de votre départ à la retraite, de disposer d’un revenu complémentaire régulier.

L’investissement sur un PER a un fonctionnement proche de l’assurance-vie : l’épargne peut ainsi être investie sur des fonds en euros à capital garanti ou des supports en unités de compte.

Le PER est un investissement accessible à partir de quelques centaines d’euros. Il est possible de mettre en place des versements réguliers afin d’épargner progressivement pour sa retraite. Les versements sur un PER sont déductibles des revenus imposables (sous conditions). A titre d’exemple, si vous êtes soumis(e) à une tranche marginale d’imposition de 41%, un PER vous permet de bénéficier d’une réduction de 41% du montant investi !

N'est pas soumis au plafond des niches fiscales de 10.000€

Ne peut être débloqué avant votre départ à la retraite que dans quelques cas limités

Investir dans des PME avec les FCPI, FIP et le Crowdfunding

Si vous souhaitez réduire vos impôts tout en investissant dans des PME ou dans des entreprises innovantes, les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) et FCPI (Fonds communs de Placement dans l’Innovation) sont faits pour vous !

Ces OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) vous permettront de réduire jusqu’à 18% de votre investissement de votre impôt sur le revenu (plafonné à 2 160 € pour une personne seule et 4.320 € pour un couple).  De plus, certains FIP tels que le FIP Corse et le FIP Outre Mer bénéficient d’un statut particulier qui permet d’obtenir une réduction d’impôt de 38%. 

Vous pouvez aussi choisir d’investir directement dans les PME de votre choix avec les plateformes de crowdfunding, qui vous permettent de sélectionner les projets de votre choix et d’investir en ligne en quelques clics.

Un soutien direct au tissu économique français

Niveau de risque élevé

Soutenir le cinéma et l'audiovisuel avec les SOFICA

Vous êtes passionné(e) par les films Français aux scénarios bien ficelés… et parfois difficiles à suivre ? Les Sociétés pour le Financement du Cinéma et de l’Audiovisuel (SOFICA) vont vous séduire !

La souscription à des parts de SOFICA ouvre droit à une réduction d’impôts allant jusqu’à 48% du montant investi, sous réserve que la société bénéficiaire de la souscription respecte certaines conditions d’investissement.

A noter : la réduction d’impôt sur le revenu obtenue grâce à ce dispositif est soumise à un plafond spécifique de 18.000€ et permet donc de réduire son impôt au-delà du plafonnement global de 10.000€.

Pour les passionnés du 7ème art​

Risque de perte en capital élevé

Investir dans l'immobilier ancien

Les régimes Malraux et Monument Historique proposent des réhabilitations de bâtiments anciens. Cela permet notamment d’abaisser fortement la pression fiscale sur la durée des travaux. Ces deux régimes sont des exceptions car ils ne sont pas assujettis au plafonnement des niches fiscales de 10.000€ par foyer fiscal.

Le dispositif Malraux donne droit à une réduction d’impôt calculée sur le montant des travaux de restauration engagés par le contribuable à hauteur de :

  • 30% pour les immeubles situés dans une zone appartenant au Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV).
  • 22% pour les immeubles situés dans une zone appartenant au Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (PVAP).
    Cependant, le montant des travaux pour le calcul de la réduction d’impôt en loi Malraux 2020 est plafonné à 400.000€ pour une période de 4 années consécutives.

Les SCPI Malraux permettent également une réduction de 18% du montant investi. Ces dernières sont accessibles dès quelques milliers d’euros et prennent en charge les contraintes de gestion.

Le dispositif Monument Historique permet, quant à lui, d’imputer le montant des travaux réalisés sur un bien immobilier ancien et classé historique sur votre revenu imposable. Ce dispositif est particulièrement intéressant puisqu’il n’est limité par aucun plafond.

Non assujettis au plafonnement des niches fiscales de 10.000€

Hors SCPI, des projets très engageants (montants à investir, temps passé...)

Investir dans l'immobilier neuf avec le dispositif Pinel

L’une des principales niches ficales dans l’immobilier neuf est le dispositif Pinel.

Mis en place depuis 2014 et prolongé jusqu’en 2021, ce dispositif d’investissement dans le neuf permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% du montant investi. Cela dépend notamment de la durée d’engagement de location du bien (6, 9 ou 12 ans). Ce dispositif est plafonné à 300.000 euros par foyer fiscal (2 biens maximum par an). 

Pour pouvoir bénéficier de la réduction d’impôt, le bien doit être situé dans une zone éligible. Le dispositif Pinel cible la construction de logements neufs dans les zones tendues du territoire, où l’offre immobilière locative est insuffisante. Le propriétaire doit également s’engager à respecter des plafonds de loyers et de ressources du locataire. 

Enfin, il est possible, sous certaines conditions, de louer à un ascendant ou un descendant qui ne fait pas partie du foyer fiscal du propriétaire. 

Bon à savoir : de la même manière que pour le Malraux, vous pouvez investir via des SCPI Pinel, qui sont accessibles à partir de quelques milliers d’euros et prennent en charge les contraintes de gestion.

Possibilité de profiter de l'effet de levier du crédit pour devenir propriétaire et bénéficier d'une réduction d'impôt

Hors SCPI, des montants à investir élevés et des contraintes de gestion

Générer du déficit foncier

Si vous avez des revenus fonciers imposables, générer du déficit foncier en investissant dans de l’immobilier à rénover peut représenter un moyen particulièrement efficace pour réduire votre impôt. 

Un déficit foncier est généré quand les charges d’un bien immobilier (travaux de réparation ou d’entretien, charges de copropriété…) sont plus élevées que les revenus issus de ce bien. Le déficit foncier est directement déductible des revenus fonciers imposables et peut ensuite être déductible du revenu global du contribuable, hors intérêts d’emprunt, dans la limite de 10.700€, à condition que le bien soit loué jusqu’au 31 décembre de la troisième année qui suit l’imputation du déficit.

Le surplus éventuel ainsi que la fraction du déficit résultant des intérêts d’emprunts sont imputables sur les revenus fonciers des dix années suivantes.

Les revenus fonciers étant soumis aux prélèvements sociaux et au barème progressif de l’impôt sur le revenu, la réduction d’impôt obtenue grâce à un déficit foncier peut ainsi atteindre 62,2% (45% d’impôt et 17,2% de prélèvements sociaux) !

Gros avantage de ce dispositif : il n’est pas soumis au plafonnement global des niches fiscales de 10.000€ de réduction d’impôt par an.

Si vous ne détenez pas de bien nécessitant des travaux importants, il est aujourd’hui possible d’investir dans des SCPI de Déficit Foncier, à partir de 5.000€, qui investissent dans des biens immobiliers à rénover et présentent un déficit. La réduction obtenue peut alors atteindre jusqu’à 32% de l’investissement (puisqu’une part seulement de l’investissement est dédiée aux travaux).

La solution pour réduire son imposition sur des revenus fonciers

Un dispositif réservé aux propriétaires qui déclarent des revenus fonciers

Vous souhaitez réduire votre impôt sur le revenu ?
Prenez contact avec nos conseillers

01 39 43 32 61

Appelez-nous du lundi au vendredi, de 9h à 20h (appel non surtaxé)

conseil@grisbee.fr

Nos conseillers sont à votre disposition pour toutes vos questions financières

Venez nous rendre visite

Nous vous accueillons au 3 rue Pétigny à Versailles (78000)

Ou laissez-nous un message

Comments are closed.