Investir en bourse

Le B.A.-BA pour démarrer en bourse

La bourse possède différents rôles, principalement celui de permettre aux entreprises de se financer. Les marchés financiers permettent en effet aux entreprises de capter l’épargne des particuliers et des institutionnels afin de financer différentes activités et investir.

Cependant, ce serait une grossière erreur de penser que seules les entreprises profitent de la bourse. En effet, nombreux sont les investisseurs et particuliers qui ont fait fortune… ou ont perdu beaucoup d’argent en boursicotant !

Vous souhaitez vous aussi investir en bourse et connaître les produits les mieux adaptés à votre profil ?

Découvrez-les dès à présent et faites fructifier votre portefeuille boursier !

Gagner en bourse par tous les temps

Les profils d'investisseur

En bourse, deux profils principaux d’investisseurs se dégagent :

  • Le “bon père de famille” : Il investit sur le long terme et achète des actions peu spéculatives. Il aura tendance à choisir des valeurs qui procurent un rendement intéressant avec une volatilité raisonnable. Il diversifie son portefeuille et moyenne à la baisse en rachetant des actions solides dans lesquelles le potentiel est important.
  • Le trader : Ce dernier fait du day trading, c’est-à-dire qu’il achète et revend dans la même journée. Il achète des titres très risqués (options, warrants, turbos, trackers…). Il regarde les graphiques d’historique de cours afin de détecter le meilleur moment pour acheter. Il surveille l’actualité et achète ou vend un titre en suivant la tendance du marché.

Aucun des profils n’est à conseiller : chacun pourra se retrouver plus ou moins dans un de ces deux profils et agir en conséquence.

5 règles à connaître avant d'investir en bourse

  • Investir une somme raisonnable : Jouez de l’argent dont vous n’avez pas spécialement besoin. Gardez toujours de l’argent de côté pour les coups durs. La fluctuation de la bourse est telle que durant une longue période vous pouvez être en moins value.
  • Investir sur le long terme : La bourse est, sur le long terme, l’un des supports financiers les plus rentables.
  • Savoir vendre au bon moment même si vous perdez de l’argent : Il vaut mieux se couper la main que le bras. Le plus dur en bourse est de vendre une ligne qui est en moins-value. Lorsque le cours d’un titre est sur une tendance négative, vendez rapidement et rachetez lorsque le cours se sera enfin stabilisé.
  • Prévoir à l’avance le pourcentage de plus-value souhaité : On n’achète jamais au plus bas ni on ne vend au plus haut. Du coup, si vous avez prévu une hausse de 15% de vos actions, n’hésitez pas à les vendre lorsque cela s’est réalisé. Ne soyez pas trop gourmand : les arbres ne montent pas jusqu’au ciel !
  • Diversifier votre portefeuille : Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Il est important d’avoir un portefeuille de valeurs mobilières très diversifié au niveau du secteur d’activité, du type de produits (devises, or, matières premières…), de leur géographie…

Sur quels supports investir en bourse ?

Il existe pour le boursicoteur différents produits possible sur lesquels il peut investir. Vous les choisirez en fonction de ces différents critères :

  • Avez-vous une bonne connaissance des rouages de la bourse ainsi que des investissements possibles ?
  • Souhaitez-vous déléguer la gestion à un professionnel ?
  • Avez-vous du temps à y consacrer ?
  • Aimez-vous le risque ?
  • Investissez-vous sur le long terme ?
  • Quel montant souhaitez-vous consacrer ?
 

On retrouve ainsi différents produits :

  • Les actions : Il s’agit du placement le plus répandu et le plus basique pour un investisseur en bourse. C’est un placement de long terme, risqué, et qui nécessite une bonne connaissance avant tout investissement. Il est possible de gagner de l’argent grâce aux dividendes ou en espérant une augmentation du cours de l’action.
  • Les obligations : C’est un investissement peu risqué mais peu ouvert pour les particuliers. Il s’agit d’un placement long terme qui permet de toucher régulièrement des coupons ayant des rendements compris entre 2% (pour des émetteurs non risqués) à 10% (pour des émetteurs très risqués). Plus le rendement est élevé, plus le défaut d’un émetteur est important. Le capital initial est remboursé à terme (sauf défaut), lorsque l’obligation est échue.
  • Les OPCVM : Un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) est un fonds géré par un professionnel détenant un certain nombre de valeurs (actions, obligations, produits monétaires…). Ces supports sont plus ou moins risqués et permettent à l’investisseur de déléguer la gestion de son argent.
  • Les trackers Les trackers sont des fonds indiciels côtés en bourse. Ils permettent de répliquer un indice (actions, obligations, matières premières…) sans avoir la contrainte d’acheter la totalité des valeurs composants cet indice. Les frais de gestion d’un tracker sont beaucoup plus faibles qu’un fonds géré de façon active.
  • Les matières premières Les matières premières peuvent être alimentaires (blé, sucre…), minérales (or…) ou encore énergétiques (pétrole…). Il est souvent très difficile de les acheter et de les stocker soit même, le mieux étant de les acheter directement sur les marchés financiers. Elles sont négociables à partir de différents produits tels que les contrats à terme, les OPCVM ou les actions…
  • Les warrants : Les warrants permettent à son détenteur le droit d’acheter ou de vendre un sous-jactent défini (action, indice…) à une échéance et un prix déterminé à l’avance. Les warrants disposent d’un effet de levier et d’un rendement potentiel importants. En contrepartie, ce sont des produits très risqués car l’investisseur peut tout perdre lorsque le warrant est arrivé à maturité.
  • Les turbos Les turbos sont des produits financiers, cotés en bourse, et très risqués. Ces certificats ont comme sous-jacent des actions, un indice… Il existe les turbos longs (le cours du turbo monte, lorsque le cours de son sous-jacent augmente) et des turbos shorts (le cours monte, lorsque le cours du sous-jacent descend). Contrairement aux warrants, ils ne donnent aucun droit et ne permettent d’acheter son sous-jacent. Par contre, si durant la vie du turbo, la valeur de référence (barrière) est dépassée, le turbo instantanément ne vaudra plus rien. La perte maximale pour le client est donc de perdre son capital initial.
  • Les CFD Les CFD (Contrat de différence) sont des produits dérivés à effet de levier qui présentent un risque élevé. Ils permettent d’échanger la différence de valeur d’un actif entre le moment de la souscription du contrat et la clôture du contrat. Ils peuvent avoir comme sous-jacent des actions, des indices boursiers, des matières premières ou même des devises. Avec les CFD, les pertes peuvent excéder l’investissement initial. C’est un produit financier plutôt réservé au profil « trader ».
  • Les EMTN Les EMTN (Euro Medium Term Note) sont un instrument de dette émis par les entreprises, à mi-chemin entre un billet de trésorerie et une obligation d’entreprise. Cela permet ainsi aux entreprises émettant ce genre de produits financiers de se financer rapidement grâce aux marchés financiers. Il s’agit cependant d’un produit risqué.

Vous souhaitez investir en bourse ? Prenez contact avec nos conseillers

01 39 43 32 61

Appelez-nous du lundi au vendredi, de 9h à 20h (appel non surtaxé)

conseil@grisbee.fr

Nos conseillers sont à votre disposition pour toutes vos questions financières

Venez nous rendre visite

Nous vous accueillons au 3 rue Pétigny à Versailles (78000)

Ou laissez-nous un message

Comments are closed.