Guide : l'assurance-vie

Découvrez notre guide pratique sur l'assurance-vie, le placement préféré des Français

© Rawpixel

Découvrez notre sélection des meilleures assurances-vie du marché

Tout savoir sur l'assurance-vie

  • Produit d’épargne préféré des Français
  • Placement sur des supports variés (fonds actions, SCPI, fonds en euros…)
  • Imposition des revenus avantageuse, notamment au-delà de 8 ans
  • Abattements importants pour la succession

L’assurance-vie est le produit d’épargne préféré des français. C’est un contrat souscrit auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une banque, qui permet de placer son argent sur des supports plus ou moins risqués, en fonction de ses objectifs patrimoniaux.

Le contrat multisupport permet ainsi de placer son argent sur des Fonds en euros, dont le capital est garanti, ou sur des unités de comptes (UC), supports plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs car ils présentent un risque de perte en capital.

Chaque contrat donne accès à un certain nombre d’unités de compte, qui peuvent être investies dans de l’immobilier (SCPI ou SCI), des actions, des obligations ou encore des produits structurés. 

Sauf clauses particulières, l’épargne d’un contrat d’assurance-vie est disponible à tout moment. Cependant, pour bénéficier d’avantages fiscaux sur la taxation des intérêts, mieux vaut attendre 8 ans.

Enfin, l’assurance vie bénéficie d’avantages fiscaux notables lors de la succession.

La performance des contrats d’assurance-vie est très variable en fonction des supports d’investissement choisis.

Le rendement des fonds en euros, dont le capital est garanti, est actuellement de l’ordre de 1 à 3%. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.

Les unités de compte qui présentent un risque de perte en capital ont des performances beaucoup plus volatiles et dépendent de l’évolution des marchés.


Pour les contrats souscrits après le 26 septembre 1997, l’imposition dépend de la date des versements sur le contrat d’assurance-vie.

1. Revenus correspondants aux versements effectués avant le 27 septembre 2017 :

Les revenus sont soumis aux prélèvements sociaux (17,2%) et à un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) de :

  • 35% pour un contrat de moins de 4 ans,
  • 15% pour un contrat de 4 à 8 ans,
  • 7,5% pour un contrat de plus de 8 ans, après un abattement de 4.600 euros (9.200 euros pour un couple marié ou pacsé).

Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir d’être imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

2. Revenus correspondants aux versements effectués à compter du 27 septembre 2017 :

Les revenus sont soumis aux prélèvements sociaux (17,2%).

Pour les contrats de moins de 8 ans, ces revenus sont ensuite soumis :

  • soit à un taux forfaitaire de 12,8%,
  • soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu si vous choisissez cette option lors du dépôt de votre déclaration de revenus.

Pour les contrats de plus de 8 ans, ces revenus sont soumis, après application d’un abattement annuel de 4.600 euros (9.200 euros pour un couple) :

  • soit à un taux forfaitaire, de 7,5% pour les produits correspondant aux primes n’excédant pas 150.000 euros et de 12,8% pour les produits correspondant aux primes excédant 150.000 euros,
  • soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu si vous choisissez cette option lors du dépôt de votre déclaration de revenus.

L’imposition d’un contrat d’assurance-vie au moment de la succession dépend du statut de ses bénéficiaires.

Si le bénéficiaire est le conjoint ou le partenaire pacsé du défunt, l’assurance-vie bénéficie d’une exonération totale.

Pour les autres bénéficiaires, la taxation dépend de l’âge du souscripteur lors des versements sur le contrat :

1. Versements effectués avant 70 ans

La taxation, par bénéficiaire, dépend du montant détenu sur les contrats d’assurance-vie (tous contrats d’assurance-vue confondus) :

  • Contrat d’une valeur de 0 euros à 152.500€ euros : 0%,
  • De 152.500 euros à 852.500 euros : 20%,
  • Au-delà de 852.500 euros : 31,25%.

2. Versements effectués après 70 ans

L’assurance-vie bénéficie d’un abattement global de 30.500 euros répartis entre les bénéficiaires, au prorata de leurs parts.

La taxation dépend ensuite du lien de parenté qui existe entre l’assuré et le bénéficiaire. Il s’agit des droits de mutation classiques par décès.

Le montant minimum pour investir dans une assurance-vie démarre à partir de quelques centaines d’euros. Ce montant est nécessaire à l’ouverture de compte. Les versements suivants peuvent être libres ou programmés et nécessitent souvent des montants minimum de versement.

L’épargne placée sur un contrat d’assurance-vie est disponible et peut-être retirée à tout instant (il faut compter sur des délais qui peuvent prendre plusieurs semaines pour les supports en unités de compte).

Cependant, afin de profiter au maximum des avantages fiscaux, il vaut mieux privilégier les rachats après 8 ans de détention du contrat.

Les fonds en euros à vocation sécuritaire, ont moins de risques de perte en capital que les supports en unités de compte. Le risque global du contrat dépend donc de la proportion d’unités de comptes et de leur nature. Ces risques sont matérialiés par une note, le SRRI, qui va de 1 (support le moins risqué) à 7 (support le plus risqué).

2% nets* en 2020 pour le fonds en euros Suravenir Opportunités

Votre versement devra être investi à 50% minimum en unités de compte qui présentent un risque de perte en capital. 

Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.

* Taux de revalorisation du fonds en euros du contrat Grisbee Vie1 pour l’année 2020, net de frais de gestion annuels, hors prélèvements fiscaux et sociaux.

L'actualité de l'assurance-vie

En cette fin d’année, nous recevons de nombreuses questions sur la défiscalisation. Et pour cause, il ne vous reste plus que quelques …

Depuis quelques années, le nombre de jeunes entreprises françaises et européennes dépassant le milliard d’euros de valorisation (appelées licornes) est en constante …

Accessibilité de l’assurance-vie, modes de gestion, gamme d’investissement…Tout savoir sur notre assurance-vie Grisbee Vie, c’est le challenge relevé par notre conseillère en …

per-enfants-epargne

Le Plan d’Epargne Retraite (PER), a vu le jour en octobre 2019 avec la Loi Pacte. Notre précédent article vous présentait comment …

Maxime Camus, associé-fondateur de Grisbee, a été invité le 23 juillet 2021 sur BFM Business afin de parler des modalités d’investissement et …

Hausse rapide des marchés depuis plus d’un an, demande toujours forte pour l’immobilier, injection massive de liquidités, spectre d’un retour de l’inflation… les questions au …

Besoin d'un conseil ? Prenez contact avec nos conseillers

01 39 43 32 61

Appelez-nous du lundi au vendredi, de 9h à 19h (appel non surtaxé)

Nos conseillers sont à votre disposition pour toutes vos questions financières

Nous vous accueillons au 3 rue Pétigny à Versailles (78000)

Ou laissez-nous un message

Comments are closed.
Retrouvez le replay de notre webinaire : "Réduire son impôt : mode d'emploi"
This is default text for notification bar