Le crédit immobilier

Une étape quasi incontournable pour devenir propriétaire

Le crédit immobilier est un prêt non réglementé qui vous permet de compléter votre apport afin de devenir propriétaire de votre résidence principale ou secondaire.

A taux fixe ou taux  variable, ce prêt s’étale sur une durée généralement comprise entre 10 et 25 ans et pour un montant le plus souvent supérieur à 100.000 €.

Le montant emprunté vous permettra de réaliser le projet suivant :

  • Acheter, voire construire, un appartement ou une maison
  • Acheter un terrain à bâtir
  • Réaliser des travaux de réparation ou d’entretien d’un bien immobilier. Le montant doit généralement être supérieur à 75.000€

Le financement peut couvrir différents frais inhérents à votre projet immobilier tels que les frais de l’agent immobilier, du notaire, ou encore de la banque (dossier, hypothèque…).

Afin de compléter ce crédit immobilier classique, l’emprunteur peut avoir recours à différentes solutions de financement qui peuvent être très avantageuses telles que le PEL, le CEL, l’éco PTZ, ou encore le PAS.

Attention : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

SCPI : Investir dans l'immobilier sans contrainte

Le crédit immobilier

Les principales caractéristiques d’un crédit immobilier sont :

  • Le montant que vous souhaitez emprunter, qui dépend notamment du prix global de votre projet et de l’apport que vous souhaitez engager
  • La durée du crédit
  • Le taux du crédit (intérêts que vous payerez à l’établissement financier) et le TAEG (taux annuel effectif global)
  • L’assurance emprunteur
  • La caution (si nécessaire)
  • L’hypothèque
  • Les frais en cas de remboursement anticipé 

Le montant global de votre projet devra être supérieur à 75.000 € et comprendra l’achat du terrain ou du bien immobilier, le montant des travaux, les frais de notaire, les frais de constitution du dossier…

Votre apport pourra provenir de vos économies, vos PEE (plan épargne entreprise), une donation…

Il existe un lien entre la durée du crédit et les taux d’intérêts. En effet, plus vous êtes jeune et plus vous pourrez emprunter sur une longue période. Certaines banques proposent des crédits allant jusqu’à 30 ans. Mais méfiez vous, les taux d’intérêts sont dans ce cas là beaucoup plus importants.

Différents taux d’intérêts sont possibles :

  • Taux fixes : L’échéancier est prédéfini et vous n’avez aucune surprise lors des remboursements à venir
  • Taux variables : les taux sont souvent indexés sur un taux du marché (ex : Euribor 3 mois) et varient très régulièrement. Ils peuvent être fixes dans un premier temps et varieront ensuite. Par contre, la plupart du temps, ils sont capés, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas dépasser certains niveaux à la hausse comme à la baisse

Vous n’êtes pas obligé de souscrire à une assurance emprunteur auprès de l’établissement prêteur. Par contre, les garanties de cette assurance doivent respecter les garanties exigées par la banque.

Les remboursement anticipés ne sont pas à négliger ! Vous pouvez effectivement rembourser en partie ou intégralement votre crédit par anticipation. Certaines banques sont prêtes à supprimer les pénalités appliquées lors d’un remboursement anticipé de votre emprunt. Cela est très utile lorsque les taux d’intérêts baissent et que vous voulez faire racheter votre crédit par un autre établissement financier. Sachez toutefois, que les pénalités ne peuvent excéder 3% de votre capital restant dû et un semestre d’intérêts.

L’établissement financier peut exiger l’ouverture d’un compte bancaire mais vous n’avez aucune obligation de domicilier vos revenus chez eux.

L’établissement financier vérifiera votre capacité à épargner et que vous ne soyez pas inscrit au fichier des incidents de paiement. La plupart du temps, votre taux d’endettement ne devra pas dépasser 33% de vos revenus.

Vous devrez communiquer les documents ci-dessous :

  • Un justificatif de domicile
  • Une pièce d’identité de chaque emprunteur
  • Un livret de famille
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire
  • Vos derniers avis d’imposition
  • Extraits de vos différents comptes bancaires et des emprunts en cours
  • Justificatif de vos apports
  • Compromis de vente
  • Devis de vos travaux

Comment faut il procéder ? 

  • Trouver le bien immobilier que vous souhaitez acquérir
  • Signez un compromis de vente ou une promesse de vente avec le vendeur en insérant une clause suspensive d’obtention de prêt. Vous aurez au minimum un mois, une fois cet acte signé, pour trouver un crédit immobilier adéquat
  • Choisissez le meilleur établissement financier après avoir contacté et comparé les différentes offres de crédit (regardez essentiellement le TAEG*)
  • Une fois votre offre de prêt reçue, vous devez respecter un délai de réflexion de 10 jours avant de la signer. L’offre de l’établissement financier reste valable au minimum un mois
  • Pour le paiement de votre bien immobilier, soit les fonds sont virés sur le compte du notaire quelques jours avant la signature, soit vous venez le jour J avec un chèque de banque

Vous commencerez ensuite à rembourser le crédit.

*TAEG : Taux Annuel Effectif Global. Il s’agit du taux annuel effectivement supporté par l’emprunteur.  Il prend en compte tous les frais obligatoires (frais de dossier, d’assurance, frais d’hypothèque…). Le TAEG est calculé de la même façon par tous les prêteurs.

Avant de trouver le logement de vos rêves, vous devez vous poser les bonnes questions. L’achat de votre résidence sera très sûrement une des plus grosses dépenses de votre vie !

Alors, avant de vous lancer, essayez d’avoir des réponses aux questions ci-dessous :

  • Voulez vous acheter seul ou à deux ?
  • Si vous achetez à plusieurs, avez-vous suffisamment confiance dans les autres personnes ?
  • Où souhaitez-vous vous installer pour, au moins, les 5 prochaines années ? Acheter un bien immobilier pour une courte durée est un pari risqué
  • Recherchez-vous un endroit calme, proche des transports en commun, en centre ville ?
  • Voulez-vous un appartement, une maison ?
  • Projetez-vous d’agrandir votre famille dans les 5 ans à venir ?
  • Quelle surface souhaitez-vous avoir ?
  • Avez-vous une situation professionnelle stable ?
  • Quel apport voulez-vous mettre ?

Une fois que vous aurez répondu à l’ensemble de ces questions, vous pourrez examiner le marché immobilier et connaître le montant du bien que vous souhaitez acheter.

Ensuite, vous pourrez aller sur un site internet spécialisé, voir votre banque ou tout autre conseiller financier pour faire un bilan de vos finances et connaître le montant que vous pouvez emprunter et les conditions rattachées à ce prêt.

Besoin d'aide ? Prenez contact avec nos conseillers

01 39 43 32 61

Appelez-nous du lundi au vendredi, de 9h à 20h (appel non surtaxé)

conseil@grisbee.fr

Nos conseillers sont à votre disposition pour toutes vos questions financières

Venez nous rendre visite

Nous vous accueillons au 3 rue Pétigny à Versailles (78000)

Ou laissez-nous un message

Comments are closed.
🎙 Conférence web : “comment réduire mon impôt avant la fin de l’année ?” jeudi 26 novembre à 11h30
This is default text for notification bar