Simulateurs – Défiscalisation Défiscalisator

Simulation de défiscalisation - Defiscalisator

Découvrez comment réduire votre fiscalité en quelques clics

Comment simuler votre défiscalisation en ligne ?

Grâce à notre simulateur de défiscalisation en ligne, découvrez en quelques clics comment réduire votre imposition en investissant dans des dispositifs fiscaux mis en place par l’Etat.

Après avoir renseigné votre situation personnelle et financière ainsi que votre profil d’investisseur, notre simulateur calculera votre impôt et vous proposera si possible des produits de défiscalisation adaptés.

Attention ! Les dispositifs de défiscalisation présentent des risques, notamment en termes de liquidité ou de risque de perte en capital. Cette simulation ne remplace en aucun cas l’étude complète qui doit être réalisée avec votre conseiller avant toute mise en place d’une solution de réduction d’impôt.

Quelles sont les simulations utiles pour réduire vos impôts ?

La première étape pour réduire votre fiscalité consiste à estimer votre impôt avant défiscalisation.

Pour cela, notre simulateur va calculer votre imposition prévisionnelle pour l’année à venir, en fonction de votre situation personnelle, de vos revenus et des charges ou investissements d’ores et déjà réalisés.

Tous les types de rémunérations sont pris en compte dans votre calcul d’impôt :

  • Traitements, salaires et pensions retraite (avec abattement de 10% ou frais réels)
  • Revenus professionnels BIC, BNC, BA (avec les régimes réels ou micro)
  • Revenus mobiliers (soumis à la flat tax ou au barème progressif) et immobiliers (régime micro-foncier ou réel)

L’outil vous permet par ailleurs de renseigner les principales économies d’impôt dont vous bénéficiez éventuellement :

  • Charges déductibles : garde d’enfant à l’extérieur, frais de scolarité, emploi à domicile…
  • Dons en faveur d’associations
  • Investissements défiscalisants

A des fins de simplification, les cas particuliers ne sont pas tous pris en compte. Mais vous pouvez ajuster le calcul de votre impôt si besoin (nombre de parts fiscales, réductions obtenues…).

Une fois votre calcul d’impôt effectué, l’outil est en mesure de calculer votre tranche marginale d’imposition ou TMI (pour rappel, les taux du barème progressif vont de 0 à 45%).

Ce taux est très important, car il permet d’identifier les réductions d’impôt que vous pourriez obtenir grâce à des investissements déductibles de votre rémunération imposable (Plan d’Epargne Retraite notamment).

Notre simulateur d’impôt vous indique par ailleurs votre situation par rapport au plafonnement global des niches fiscales de 10 000 euros.

Il estime ainsi votre marge de manœuvre supplémentaire pour réduire votre impôt grâce aux dispositifs fiscaux en vigueur.

Cette simulation prend également en compte le plafond spécifique de 18 000 euros pour certains produits (Girardin notamment).

Les investissements sur un Plan d’Epargne Retraite (PER) sont déductibles des revenus imposables.

En fonction de votre âge, notre simulateur peut vous proposer d’investir dans un PER si votre tranche d’imposition est élevée.

L’épargne placée sur un PER étant bloquée jusqu’au départ à la retraite (sauf cas de déblocage particuliers), cet investissement n’est pas recommandé si vous êtes jeunes et avez besoin de liquidités pour vos projets.

Bonne nouvelle : la réduction d’impôt liée au PER n’est pas soumise au plafonnement global de 10 000 euros.

La loi Girardin industriel soutient les départements et collectivités d’outre-mer. Le Girardin est sans doute le levier fiscal le plus efficace, puisque le contribuable obtient une réduction d’impôt supérieure à l’investissement réalisé.

Attention, il s’agit en contrepartie d’un investissement « à fonds perdus ». Plus explicitement, vous obtenez uniquement une réduction d’impôt et ne récupérez ensuite pas votre investissement.

Avec des sociétés sérieuses bénéficiant d’agrément ou de garanties, l’économie d’impôt obtenue grâce au Girardin est généralement de l’ordre de 110 à 115% du montant investi.

A titre d’exemple, avec un Girardin de 110%, un contribuable qui investit 10 000 euros peut récupérer une réduction d’impôt de 11 000 euros. Il gagne ainsi 1 000 euros et ne récupérera plus son investissement qui n’a plus de valeur.

Dans notre outil de simulation, nous retenons une réduction d’impôt de 110%.

L’économie obtenue grâce à un Girardin n’est pas soumise au plafond de 10 000 euros. Elle fait l’objet d’un plafond spécifique de 18 000 euros.

L’investissement dans la forêt via un Groupement Foncier peut être une solution intéressante pour réduire votre impôt.

Cet investissement durable via un GFI ou un GFF bénéficie en effet d’une réduction d’impôt de 25% du montant investi en 2022.

Il permet par ailleurs de réduire la fiscalité de sa transmission (sous conditions).

Notre simulateur peut vous recommander ce type d’investissement, accessible à partir de 5 000 euros environ.

Qui n’a pas entendu parler de la célèbre loi Pinel, qui permet d’investir dans l’immobilier neuf tout en réduisant son impôt sur le revenu.

L’objectif de la loi Pinel est d’encourager l’investissement locatif dans les zones géographiques où la demande de logement est forte.

L’investisseur qui s’engage à investir dans un logement neuf et à le louer sous certaines conditions bénéficie grâce à ce dispositif d’une réduction d’impôt de 12 à 21% du montant de l’acquisition, en fonction de la durée de location.

Avec la loi Pinel, l’investisseur peut en effet choisir la durée d’engagement de location (6, 9 ou 12 ans). Il peut également louer à ses descendants ou ascendants (sous certaines conditions).

Notre simulateur de défiscalisation peut vous proposer ce type d’investissement, en direct ou via des SCPI, mais nous vous recommandons la plus grande vigilance dans le choix de votre investissement si vous retenez cette solution.

Les simulations proposées ci-dessus ne sont que quelques exemples parmi les nombreux dispositifs fiscaux en vigueur.

Dans notre outil, vous pouvez facilement ajouter des solutions afin de mettre en place la solution qui vous convient :

  • Investissements dans les entreprises françaises via des FIP ou des FCPI
  • Immobilier ancien avec la loi Malraux
  • Dons à des associations

Votre simulateur de réductions d'impôts en vidéo

Lire la vidéo
Lire la vidéo

Comment bien défiscaliser en 2022 ?

Il existe de nombreux dispositifs pour réduire votre fiscalité en 2022. Pour autant, il ne faut surtout pas vous précipiter !

En contrepartie de l’économie obtenue, les produits de défiscalisation comportent en effet des risques qui peuvent s’avérer élevés et ne sont pas liquides.

Afin de défiscaliser dans de bonnes conditions, il est donc primordial de vous assurer : 

  1. que vous pouvez bloquer l’argent pendant la durée d’investissement requise ;
  2. que cet investissement ne représente pas une part importante de votre patrimoine.

Après avoir réalisé une simulation, nous vous conseillons donc de faire appel à nos conseillers en gestion de patrimoine, afin de vous assurer que la défiscalisation est adaptée à votre situation.

En savoir + sur notre outil de défiscalisation

Sécurité

Vos données personnelles sont sécurisées avec les techniques les plus récentes. Les communications vers nos serveurs sont chiffrées.

Confidentialité

Toutes les données que vous renseignez dans Grisbee sont strictement confidentielles. Elles ne sont en aucun cas transmises à un tiers sans votre accord.

Besoin de conseils pour réduire votre impôt ?

Prendre rendez-vous

Etre rappelé

01 39 43 32 61

Appelez-nous du lundi au vendredi, de 9h à 19h (appel non surtaxé)

Nos conseillers sont à votre disposition pour toutes vos questions financières

Nous vous accueillons au 3 rue Pétigny à Versailles (78000)

Défiscalisation : foire aux questions

Afin de réduire votre impôt, il faut vous y prendre avant la fin de l’année en cours.

Dit autrement, pour vos revenus de 2022, vous devez mettre en place une solution de défiscalisation avant fin 2022.

Votre imposition, prenant en compte l’investissement réalisé, sera déterminée lors de votre déclaration de 2023.

Il existe 3 grandes familles de niches fiscales pour l’impôt sur le revenu : 

  • Les charges déductibles : certaines charges du quotidien peuvent entraîner une économie d’impôt (pension alimentaire, frais de scolarité des enfants, emploi à domicile…)
  • Les dons à des associations : les dons peuvent entraîner une réduction de 66 à 75% du montant versé
  • Les investissements financiers ou immobiliers

Ces différentes niches fiscales peuvent avoir un impact à plusieurs niveaux sur votre fiche d’imposition : 

  • Certaines charges et certains investissements sont déductibles de vos revenus : les montants versés sur un PER par exemple.
  • D’autres entraînent une réduction d’impôt, dans la limite de votre impôt.
  • D’autres enfin peuvent apporter un crédit d’impôt : celui-ci vous est ainsi remboursé, même si vous n’avez pas d’impôt à payer. Il s’agit par exemple du crédit d’impôt pour emploi à domicile.

Toutes ces économies sont obtenues sous conditions : respect du plafonnement des niches fiscales, de plafonds spécifiques en fonction du produit…

Le plafonnement global des niches fiscales consiste à limiter le montant des avantages fiscaux dont un foyer fiscal peut bénéficier chaque année.

Ainsi, le total des avantages fiscaux ne peut pas procurer une diminution du montant de l’impôt dû supérieure à 10 000€

Il y a toutefois des exceptions. A titre d’exemples, ce plafonnement global ne s’applique pas aux dons, à l’immobilier ancien, au PER ou encore aux investissements outre-mer. Ces niches fiscales font l’objet de plafonds spécifiques.

Pour tout comprendre de les moyens de réduire votre impôt, n’hésitez pas à consulter notre guide sur la défiscalisation.

Inscrivez-vous à notre prochain webinaire "Donnez du sens à votre impôt" jeudi 1er décembre à 18h ⏰
This is default text for notification bar