Impôt : comment bien gérer son prélèvement à la source ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
impot_source

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu entre en vigueur en 2019… mais il faut l’anticiper dès maintenant ! Cette réforme pose de nombreuses questions quant à sa mise en place, mais aussi quant à la confidentialité des données. Surtout pour les salariés qui ne souhaitent pas que leur employeur connaisse toutes leurs sources de revenus !
Heureusement, votre compte en ligne sur le site des impôts vous permet de gérer votre futur prélèvement à la source, en fonction de votre situation. Explications !

Prélèvement à la source : petit rappel

Dès le 1er janvier 2019, la France entrera dans le cercle des pays européens qui prélèvent l’impôt sur le revenu à la source. Et ce n’est pas trop tôt ! Car, hormis la Suisse, la France était le seul pays du vieux continent à ne pas avoir mis en place ce système… et l’Allemagne l’a mis en place dès 1920 !
Cette réforme fiscale consiste à ne plus avoir un décalage d’un an entre les revenus perçus et leur imposition, une situation qui met en péril certains foyers qui voient leurs revenus baisser d’une année sur l’autre (départ à la retraite, chômage…).
A partir de l’année prochaine, nous serons donc imposés directement sur les revenus perçus. Ainsi, pour les salariés par exemple, l’impôt sera prélevé chaque mois et apparaitra directement sur le bulletin de salaire. Une véritable révolution !
L’employeur fait figure de tiers payeur pour les salariés, tandis que ce sont les caisses de retraite et l’assurance chômage qui se chargeront de gérer l’impôt pour les retraités et les personnes sans emploi. Les indépendants, de leur côté, pourront verser un acompte mensuel ou trimestriel.
Cette réforme modifie donc les modalités de paiement de l’impôt, mais il y aura toujours une déclaration à faire chaque année. Elle servira à calculer votre taux de prélèvement à la source et vous permettra de continuer à bénéficier par exemple de vos réductions d’impôt.

Un téléservice pour gérer son prélèvement à la source

Lors de votre déclaration en ligne de 2018, vous avez pu découvrir le taux d’imposition qui sera appliqué l’année prochaine dans le cadre du prélèvement à la source. Vous avez également du vérifier les informations concernant votre état civil et les données bancaires qui seront utilisées pour réaliser ce prélèvement.
Dans votre compte en ligne, il est également possible de gérer différentes options pour la mise en place du prélèvement à la source. Vous avez jusqu’au 15 septembre 2018 pour choisir ces options en vous rendant sur la page “gérer mon prélèvement” dans votre espace personnel.

– Individualiser votre taux de prélèvement

Cette option vous permet, si vous êtes marié ou pacsé, de choisir un taux de prélèvement pour chaque conjoint. Par défaut un taux unique est en effet appliqué.
Si le montant total des impôts du foyer reste inchangé quelle que soit l’option retenue, cela permet toutefois de répartir de manière différente l’imposition entre les conjoints. Eventuellement utile lorsqu’il y a d’importants écarts de rémunération entre eux.

– Ne pas transmettre votre taux de prélèvement personnalisé

L’un des points d’achoppement au sujet du prélèvement à la source réside dans le fait que les salariés ne souhaitent pas forcément que leur employeur connaisse leur taux d’imposition. Celui-ci peut en effet donner à l’employeur une indication sur la situation personnelle et financière de son employé.
L’administration vous permet donc de ne pas transmettre votre taux personnalisé à votre employeur. Un taux non personnalisé sera alors appliqué par l’employeur, au regard du montant du salaire qu’il vous verse. Dans la plupart des cas, ce taux sera supérieur au taux personnalisé, car il ne prend pas en compte la situation familiale du contribuable.
Mais cette option peut vous intéresser si, au sein de votre foyer fiscal, vous percevez d’importants revenus, en plus des salaires, et si vous ne souhaitez pas que votre employeur ait connaissance d’un taux personnalisé supérieur au taux non personnalisé.
Attention ! Dans ce cas, vous devrez verser tous les mois à l’administration une somme correspondant à la différence entre le prélèvement calculé avec le taux personnalisé et celui calculé par l’employeur. Et si vos versements sont insuffisants, vous risquez une pénalité…

– “Trimestrialiser” vos acomptes

Enfin, si vous percevez des revenus fonciers ou des revenus d’activité autres qu’un salaire (BIC, BNC, etc.), vous pouvez opter pour un prélèvement trimestriel de vos acomptes.
Vous connaissez à présent les principales options qui concernent le futur recouvrement de votre impôt. Si vous souhaitez en savoir plus sur le prélèvement à la source, sur son application ou sur la confidentialité, rendez-vous sur le site dédié à cette réforme.
Et si vous souhaitez optimiser votre impôt, découvrez en quelques clics des niches fiscales adaptées à votre situation grâce à notre simulateur de défiscalisation 😉

Les dernières actualités de vos finances et de votre patrimoine

epargne-precaution-pot
Affaires photo créé par master1305 – fr.freepik.com 55 milliards d’euros : c’est le montant total épargné par les Français durant le confinement (source : OFCE) ! Malgré la reprise de la consommation depuis mi-mai, beaucoup d’entre vous préfèrent encore pallier l’incertitude et conserver … Read More
Le lancement du Plan d’Epargne Retraite (PER) en octobre 2019 soulève parmi nos clients de nombreuses questions. Le PER permet en effet de bénéficier d’une sortie en capital à 100%, contrairement aux anciens produits d’épargne, tels que le PERP et … Read More
immeubles-paris-tableau
Un de nos collaborateurs a écrit quelques vers sur les SCPI. Nous avons trouvé cela amusant, donc nous vous partageons son poème ! Ronsard, du Bellay, Apollinaire… : la relève du 21ème siècle est assurée 😂 Ô toi, Société Civile … Read More
Face aux nombreuses questions de nos clients et à l’incertitude provoquée par la crise sanitaire, Maxime Camus fait le bilan pour Grisbee. Les Fintech sont-elles les grandes gagnantes de la crise sanitaire du COVID-19 ? Pendant le confinement, les statistiques … Read More
Face aux nombreuses questions de nos clients et à l’incertitude provoquée par la crise sanitaire et ses conséquences économiques, Grisbee a organisé cette seconde table ronde consacrée aux SCPI et à leur avenir avec: Jean-Christophe ANTOINE, Président du groupe Atland … Read More
Depuis plusieurs semaines, tous les secteurs économiques et financiers sont impactés par la crise sanitaire que nous traversons. Immobilier, marchés financiers, … : quelle stratégie d’investissement adopter face à la crise du COVID-19 ? Pour vous aider à y voir … Read More

Retrouvez tous nos conseils financiers

Conseil

Investir en bourse

Tout savoir pour démarrer en bourse

Voir nos conseils
investir dans l'immobilier
Conseil

Investir dans l'immobilier

L'immobilier : l'investissement préféré des Français

Voir nos conseils
preparer_sa_retraite
Conseil

Préparer sa retraite

Des revenus complémentaires pour votre retraite

Voir nos conseils
Conseil

Placer de l'argent sans risque

Comment épargner en toute sérénité

Voir nos conseils
Investissement et plaisir
Conseil

Associer investissement et plaisir

Quand investir rime avec plaisir !

Voir nos conseils
defiscaliser
Conseil

Les meilleures solutions pour défiscaliser

Réduisez votre imposition

Voir nos conseils
Conseil

Transmettre son patrimoine

Optimisez la transmission de votre patrimoine

Voir nos conseils
Conseil

Placer de l'argent pour ses enfants

Préparez l'avenir de vos enfants

Voir nos conseils